Logo Notre Dame de la Bidassoa

A l'église Saint Vincent, « Notre Père » en araméen par l'abbé Samer NASSIF lors de l'appel en faveur de l'AED
Dimanche 8 septembre 2019 - abbé Samer NASSIF, prédicateur et conférencier pour l'AED © ND Bidassoa

A l'église Saint Vincent, « Notre Père » en araméen par l'abbé Samer NASSIF lors de l'appel en faveur de l'AED

AED – Aide à l’Église en Détresse


Abouna (abbé) Samer est Libanais, arabophone mais aussi Araméen comme notre Seigneur Jésus ! Il appartient à l'église maronite (église catholique du Moyen-Orient, particulièrement au Liban)

Cela fait 17 ans qu'il est en France comme prédicateur et conférencier en faveur de l'AED qui porte secours aux chrétiens discriminés ou persécutés en Orient et dans le monde.

Quelques notes prises durant l'homélie d'abouna Samer (sous réserve d'avoir correctement noté ? - ne pas hésiter à apporter votre correction, si nécessaire. Merci) :

  • des chrétiens menacés dans une centaine de pays

  • privation de liberté religieuse

  • interdiction aux prêtres de baptiser sous peine de prison

  • interdiction totale du christianisme en Arabie Saoudite ...


 

  • Seuls les chrétiens du Liban connaissent la liberté religieuse, (comme d'autres communautés) et il existe au Liban un dialogue interreligieux indispensable pour la recherche de la paix et la lutte contre le terrorisme dans le monde.

    • Il ne peut y avoir de paix sans les chrétiens dont la religion est la seule à être posée sur trois points primordiaux : LIBERTE – DIALOGUE – PARDON

      • les autres spiritualités placent l'homme sous un destin décidé pour lui,arbitrairement, avant sa naissance : soit le ciel, soit l'enfer.

  • Sans les chrétiens, les murs de séparation continueront à être élevés entre les nombreuses communautés orientales, et ailleurs dans  le monde, et le terrorisme se perpétuera.


 

  • Le pape Jean-Paul II a oeuvré continuellement pour le pardon entre toutes les communautés ; Jésus, le Christ, a donné sa vie sur la Croix pour toute l'humanité. Dans la continuité, le pape François bénit tous les acteurs de l'AED.


 

Enfin, seuls les chrétiens des pays de liberté peuvent aider ceux des pays de persécutions, 146 pays. Alors, il est fait appel à notre générosité.

Des dépliants sont disponibles dans les églises ; il est aussi possible de prendre contact avec l'AED par ce lien : www.aed-france.org


 

Durant cette belle messe au ton inhabituel pour nous, L'abbé Samer a rendu un bel hommage au cardinal ETCHEGARAY qu'il connaissait et qui a beaucoup œuvrer pour les chrétiens d'Orient.

L'abbé a reçu nos chants en basque comme un cadeau et en retour nous a offert le « Notre Père » en araméen, la langue de Jésus ! - Merci abouna Samer.

Alors qu'il nous parlait de drames et de très grandes souffrances, nous n'étions pas dans l’effondrement mais dans l'Espérance tant l'abbé Samer en est habité et la transmet.

Il a beaucoup apprécié notre assemblée et notre église ! Il a tout photographié avant de la quitter et aimerait revenir pour une conférence !

Et sur la route de la gare, en passant par Les Allées, soudain il s'est exclamé :

  • « Oh ! Le beau cèdre du Liban ! »

Il reviendra puisqu'il y a un peu de son Liban à Hendaye !

 

(Désolée : grande erreur dans le générique final de la vidéo : il s'agit bien de la messe de ce 8 septembre et non du 8 mai !)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.