Logo Notre Dame de la Bidassoa

Homélie de la Sainte Cécile
Vitrail de Sainte Cécile © ND de la Bidassoa

Homélie de la Sainte Cécile

Sainte Cécile entend le chant des anges alors qu'elle va vers la mort. © ND de la Bidassoa

HOMELIE

SAINTE CÉCILE

CHRIST ROI DE L'UNIVERS

 

Juste de retour de mes vacances en Dordogne  voilà que la musique est à l'honneur parce que nous fêtons dans la foi Ste Cécile la patronne des musiciens.

Cette année je garde en mémoire ce que le centième anniversaire de l'armistice de 1918 nous rappelait il y a deux semaines : c'est le nom d'un clairon, le caporal Pierre SELLIER, 26 ans, qui fut le premier à sonner les 13 notes du cesser le feu, sonnerie de clairon qui se propagea de tranchée en tranchée marquant la fin des hostilités après l'immonde boucherie qui faucha la vie à des milliers de jeunes gens de toutes nos communes.

Et à leur tour les 36 000 clochers de France libéraient à toute volée leurs notes multiples comme une pluie de bienfaits pour éteindre le feu de la guerre.

          J'imagine aisément qu'en cette année 1918 la Sainte Cécile fut célébrée avec un éclat tout particulier 11 jours après l'armistice : fanfares, harmonies, orchestres et cliques, orgues et cloches mais aussi chorales et chansons redonnaient à notre pays espérance et joie, et aux chrétiens actions de grâce en prières ferventes à Dieu par l'intercession de la patronne céleste des musiciens.

 

          Sainte Cécile connut elle aussi cette forme de guerre qu'était la persécution des chrétiens arrêtés à cause de leur foi, humiliés et mis à mort. Cécile, aux 3ème siècle, affronta ce dernier combat de sa vie terrestre avec un courage tel qu'elle tint tête au juge et préfet de la ville en lui disant qu'il avait certes le pouvoir de faire mourir mais qu'il n'avait pas, comme Jésus-Christ, la puissance de faire ressusciter. Et allant vers son bourreau notre Sainte entendait le chant des anges, merveilleuse et attirante mélodie du ciel. C’est pourquoi nous la vénérons comme celle qui veille désormais sur nous qui œuvrons dans le monde si riche de la musique et du chant.

 

Mais n'oublions pas que Sainte Cécile était avant tout une jeune chrétienne convaincue de l'amour sauveur du Christ jusqu'à donner sa vie pour lui dans le martyr.

 

== Alors nous sommes heureux d'associer chaque année, à Hendaye, la fête de Sainte Cécile avec celle de la fête du Christ ROI DE L'UNIVERS.... et de conclure ainsi l'année liturgique, l'année des chrétiens, avec en point d'orgue la figure de Jésus roi, condamné à mort.

Le jugement contre Jésus eut lieu probablement dans le palais où résidait Pilate lorsqu’il venait à Jérusalem. C’est là qu’un matin du mois d’avril de l’année 30, se retrouvent un condamné sans défense appelé Jésus et le représentant du puissant système impérial de Rome.
L’évangile de Jean relate le dialogue entre eux sur le Pouvoir.

Pilate lui demande : "Es-tu le roi des Juifs ?" Réponse de Jésus : "Ma royauté n'est pas de ce monde.... je suis né, je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité".

Et ce témoignage à la vérité éclatait comme une symphonie, sans aucune fausse note ou contre-temps, dans la vie et le message de Jésus : "venu non pas pour être servi mais pour servir", né dans une crèche, incarnant sa royauté sur le dos d'un âne entrant à Jérusalem pour donner sa vie sur le trône de La Croix par amour pour nous sauver... La Croix annonce de la mort de tous les martyrs chrétiens, telle Sainte Cécile.

 

== Et aujourd'hui c'est à nous d'être les saints de notre temps, en accomplissant nos responsabilités reçues dans le devoir du service. Et cela sans tambour ni trompette mais dans une joie déterminée en écoutant la voix de notre conscience, conscience éclairée par L'Evangile et l'Enseignement de l'Eglise, et nourrie par les Sacrements.

 

          Oui nous avons besoin d'enfants et de jeunes qui soient des saints, de couples qui soient des saints, d'élus qui soient des saints, d'acteurs de la vie associative, culturelle, musicale et sportive qui soient des saints, des prêtres qui soient des saints.

 

          Car notre temps est désespéré devant tant de personnes dont la vie et l'engagement devraient être vécus comme une vocation donc un appel supérieur... mais dont les œuvres ne sont qu'au service de leur intérêt personnel, piétinant les plus faibles, restant sourds et arrogants aux appels de souffrances et dévitalisant nos territoires.

          Et de son côté l'Eglise a fait trop de victimes d'abus sexuels, d'abus d'autorité et d'abus de conscience.

Tous ces abus, et dans la société et dans l'Eglise, ont assez duré...

 

Oui nous avons besoin de saints pour aujourd'hui.

 

Alors, que le Christ Roi de l'Univers suscite en nous cette réponse positive à la sainteté et à travers nous dans toutes nos populations.

          Que Sainte Cécile nous garde, comme elle, courageux, forts et humbles à la fois pour faire de notre vie un don à Dieu et un don pour tous, telle une partition nouvelle qui fera danser et chanter un monde plus beau, le monde nouveau !

Amen

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.