Logo Notre Dame de la Bidassoa

Homélie de la SAINTE TRINITE
Dieu Père, Fils, Esprit Saint (ici couronnant la Vierge Marie) © ND de la Bidassoa

Homélie de la SAINTE TRINITE

La Trinité Sainte au secours de l'homme © ND de la Bidassoa

TRINITE    2019       C

 

          Dans tous les documents sérieux, les lettres envoyées, les attestations diverses, en bas de page on trouve une signature.

          La signature authentifie et engage.

          Même ceux qui ne savent pas lire ou écrire ont une signature, au pire ils signent d’une croix.

          La Trinité, que nous fêtons aujourd’hui, c’est la signature de Dieu.

          Une signature dont l’encre est la vie du Christ : c’est lui qui a marqué notre terre de sa vie. Or il n’est pas venu dans notre monde, il n’a pas vécu au milieu de nous, en cavalier seul mais toujours relié à son Père dans un seul Esprit d’Amour.

          Voilà donc la signature de Dieu : Un seul Dieu en trois personnes : Père, Fils et Saint-Esprit qui ne font qu’un.

          L’encre c’est Jésus, le Fils… la main qui écrit c’est Dieu le Père… et l’inspiration de l’écriture c’est l’Esprit Saint.

          Nous retrouvons cela dans l’Evangile de ce jour :

Quelques temps avant sa mort,

Jésus comme l’encre dit qu’il « aurait encore beaucoup de choses à nous dire », à graver dans les cœurs à l’encre d’amour…

          Le Père lui est intimement lié, comme la main de l’écrivain fait un avec l’écriture qu’il proclame : « Tout ce que possède le Père est à moi. »

          Et l’Esprit Saint, l’inspirateur de l’écriture et de la main qui écrit, il « guide dans la vérité tout entière » ; il est tellement lien d’amour entre le Père et le Fils que cet amour ne peut rester en Dieu seul ; alors il déborde jusqu’à nous et nous voilà guidés vers la connaissance, la Vérité, la vraie Vie.

          Remarquez aussi que les prières de la messe sont signées de la Trinité : elles s’adressent au Père et terminent ainsi : par Jésus-Christ ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

          Et nous répondons AMEN comme pour dire : oui, nous reconnaissent là notre Dieu, sa marque, sa signature.

         

          Ainsi, baptisés, nous sommes marqués de la signature de Dieu Trinité. Nous sommes revêtus de son nom ; sur nous coule la grâce du Père et du Fils et du Saint Esprit.

          Alors = nous devons être comme Dieu le Père : créateurs et non destructeurs. Il est urgent de respecter les personnes à tous les âges de leur vie et de respecter aussi la nature

          = Nous devons être comme Dieu le Fils : sauveurs et non spectateurs. Devant les situations humaines dégradées il nous fait aller vers les personnes comme le faisait le Christ et briser notre indifférence.

          = Nous devons être comme Dieu l’Esprit : inspirateurs de liens d’amour et de vie. C'est-à-dire prendre notre place là où se cherche l’avenir et comme le levain dans la pâte imprégner d’amour, de vie, d’évangile le quotidien pour que se lèvent des jours plus beaux.

          Souvent nous nous signons nous-mêmes en évoquant la signature de Dieu : au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit et nous accompagnons ces paroles par le signe de la croix sur notre corps.

          Que ce geste ne soit pas fait par habitude mais qu’il nous mette chaque fois sur le chemin de Dieu et de nos frères pour être : créateurs, sauveurs et inspirateurs comme Dieu.

          Seigneur, je trace sur moi

          le signe de la croix,

          le signe de ton Amour.

          Ainsi mon front et ce que je pense,

          mon cœur et ce que j’aime

          mes épaules et ce que je porte

          sont marqués de ton signe.

… et cela me suffit pour soulever ma vie d’homme.

                                                                     AMEN.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.