Logo Notre Dame de la Bidassoa

Les confirmands se mettent en cuisine
. © ND de la Bidassoa

Les confirmands se mettent en cuisine

. © ND de la Bidassoa

Dimanche 11 février fut une grande nouveauté pour les confirmands de notre paroisse, Notre Dame de la Bidassoa. Ils se sont retrouvés avec leurs catéchistes, Robert et Olivier, à la messe de 10h30 à l’église Saint Vincent, Hendaye ville, présidé par le Père Roger. La messe étant le premier repas spirituel de cette journée, de quoi bien la lancée.  

            Ils ont ensuite eu un cours de cuisine donné par l’abbé Vincent-Marie, diacre sur la paroisse, dans la cuisine du presbytère. Ils ont appris à cuisiné non pas un plat local mais plutôt un plat transalpin : les spaghettis carbonara, recette originelle faite avec du parmesan venu tout droit d’Italie et sans crème fraiche car oui en Italie ce qui fait la sauce des pâtes carbonara est le mélange œufs parmesan. Ils ont aussi découverts la cuisine sans gluten. Le dessert était digne d’un dessert breton puisqu’il s’agissait de crêpes. Ce repas a était un moment de partage pour les jeunes se préparant à la confirmation puisqu’ils ont pu rencontrer Grégoire, qui est en année de propédeutique au séminaire diocésain de Bayonne. L’année de propédeutique est une année de réflexion personnelle pour répondre à l’appel du Christ, année à la fin de laquelle le jeune homme décide de rentrer ou non au séminaire. Ils ont aussi pu échanger sur différents sujets leurs permettant de grandir.

            Apres la nourriture spirituelle reçue à la messe et la nourriture matérielle du repas convivial, les quatre confirmands sont partis pour une nourriture intellectuelle. Nourriture intellectuelle reçue cette fois par leurs deux catéchistes durant le cours de catéchisme. Nourriture spirituelle permettant de mieux comprendre leur foi et se préparer à recevoir le sacrement de confirmation, où ils deviendront adultes dans la foi. Ce sacrement de la confirmation est le troisième dit de l’initiation chrétienne qu’ils recevront après le sacrement du baptême et le sacrement de l’eucharistie. Les trois sacrements de cette initiation chrétienne sont reçus, dans l’église occidentale de façon séparée comme des étapes pour grandir dans la foi ; tandis que dans l’église de tradition orientale, ils sont donnés le même jour au bébé que l’on baptise, ce qui montre aussi le lien intime qui existe entre ses sacrements.

            Les quatre jeunes se préparant à la confirmation sont des témoins vivants pour la communauté paroissial qui montrent qu’il y a des jeunes dans la paroisse qui ont soif de recevoir le Christ, les paroissiens qui en se regroupant avec eux dans la prière et à la messe leurs montrent qu’ils ne sont pas seuls dans cette paroisse du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron.

Grégoire Vaillant 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.