Logo Notre Dame de la Bidassoa

Notre beau pèlerinage du catéchisme, et familial, à Lourdes
Souvenir d'une magnifique journée © ND Bidassoa

Notre beau pèlerinage du catéchisme, et familial, à Lourdes

Nous voici arrivés à la Petite Maison de Bernadette © ND Bidassoa

 

Pèlerins au milieu de milliers de pèlerins

En effet, beaucoup de monde, non !... d'enfants de Dieu, ce samedi 21 avril à Lourdes, ne serait-ce que par les 12000 jeunes lycéens du FRAT, venus d'Île de France et qui se déplaçaient en différentes vagues joyeusement musicales avec des chants résonnant partout !

Nous mêmes étions 67 tout aussi joyeux mais beaucoup moins bruyants !

Nous avons commencé la journée, enfants du catéchisme prioritaires, par différentes activités pour découvrir le message de Lourdes à « La petite maison de Bernadette » et les parents ont bien participé !

Puis l'abbé Jean-Marc Lavigne a célébré la messe pour nous tout seul, privilégiés que nous sommes, dans la chapelle Saint Patrick où se trouvent de beaux tableaux évocateurs.

Est arrivée l'heure du pique-nique toujours apprécié d'autant plus que le soleil était au rendez-vous ainsi qu'un très agréable petit vent.

Les enfants ont pu jouer librement dans ce bel espace qu'offre la prairie.

Alors les choses sérieuses commencent !

Bon pied, bon œil, disons-le ainsi, nous voici engagés sur le Chemin de Croix des Espélugues, magnifique et émouvant, mais à la montée plutôt ardue tandis qu'il se met à faire chaud vers les 15 heures. L'une d'entre nous a du renoncer et trois autres savaient d'avance qu'elles ne pouvaient le faire. Dommage, elle manquent sur la photo de groupe, faite à la sortie du Chemin de Croix.

Avec un peu de retard, nous avons rejoint un jeune prêtre de la Communauté Saint martin qui nous a fait une super catéchèse sur les signes de Lourdes : la Grotte (déposer nos faiblesses sur le "Rocher" et y prendre force*) ; l'Eau (rappel de notre baptême ; laisser venir Jésus dans notre cœur*) et la Lumière (voir plus loin, profondément, l'Amour de Dieu pour tous les hommes*) (* de mémoire, sans notes ?...)

Et donc, nous sommes allés poser ces gestes en passant à la grotte, poser nos mains, notre front sur le rocher des apparitions, chacun dans son cœur en prière auprès de Marie ; puis en allant boire et se laver à la « Source », comme Marie l'a dit à Bernadette, et bien sûr en prenant une petite réserve d'Eau à ramener chez nous et à partager en famille, aux amis.

Comme une foule nombreuse patientait pour accéder aux robinets, l'occasion m'a été donnée d'échanger avec deux jeunes gens et trois demoiselles du FRAT : formidable !... quelle belle jeunesse ! Ils repartaient le lendemain très heureux de leur séjour.

Et bien nous aussi, nous étions très heureux de notre journée et c'est un bonheur qui dure !

 

(1) des photos

« La souffrance de ne pas pouvoir communier

A 14 ans, Bernadette a le grand désir d'être admise à la première communion. Or, en raison de sa totale ignorance du catéchisme, elle n'est pas autorisée à communier. Telle est sa souffrance. D'abord d'être d'une certaine façon exclue de la communauté à laquelle elle appartient puisque, lors des messes où les autres enfants sont autorisés à communier, elle doit rester à sa place. Ensuite parce que la grande confiance qu'elle met en Dieu, lui donne le désir de recevoir le Corps du Christ. La misère, la maladie, l'ignorance creusent en elle le désir de rencontrer, d'accueillir, de recevoir son Sauveur. Or cela ne lui est pas possible. » (Croire : Père Horatio Brito, recteur des Sanctuaires de Lourdes ; février 2008 )

https://croire.la-croix.com/Definitions/Sanctuaires/Lourdes/Bernadette-et-l-Eucharistie

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.