Logo Notre Dame de la Bidassoa

Panama 2019 : Liesse pour accueillir le pape à l'aéroport - JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE
. © ND de la Bidassoa

Panama 2019 : Liesse pour accueillir le pape à l'aéroport - JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE

2000 jeunes présents à son arrivée

Le pape François a été accueilli dans la liesse générale, à son arrivée au Panama, ce 23 janvier 2019, pour les 34e Journées mondiales de la jeunesse.

L’avion du pape, en provenance de Rome, a atterri à l’aéroport de Panama City à 16h19 heure locale (22h19 à Rome), après quelque 13h de vol sur 9500 kilomètres. « Bienvenue pape François… bienvenue chez toi », pouvait-on lire sur les bannières brandies à l’attention du pape latino-américain qui est arrivé sous le soleil, par des températures estivales (30C°).

A sa descente d’avion, le pape a reçu des gerbes de fleurs de la main de trois enfants, avant d’être chaleureusement accueilli par le président de la République Juan Carlos Varela qui était accompagné de son épouse Lorena Castillo de Varela. Après avoir foulé le tapis rouge, tous trois se sont arrêtés sous un auvent blanc dressé pour l’occasion, d’où ils ont écouté un orchestre interprétant les hymnes du Vatican et du Panama.

Tandis que le pape saluait ensuite un par un les évêques du pays, parmi lesquels la joie était palpable, un groupe d’artistes interprétait des danses traditionnelles en costumes colorés.

Des acclamations enthousiastes de la foule – dont 2000 jeunes – ont scandé ces moments, et c’est vers elle que le pape s’est tourné avant de quitter les lieux : au lieu de monter en voiture comme prévu, il s’est dirigé vers un groupe, saluant, serrant des mains, bénissant des enfants, sous les dizaines de smartphones qui capturaient cet instant de rencontre spontanée.

La liesse était également au rendez-vous tout au long de la route – 28 km – lorsque le pape est sorti de l’aéroport en Toyota noire, accompagné de son cortège, pour rejoindre la nonciature apostolique où il logera durant son séjour. Des groupes, postés çà et là derrière les barrières de sécurité, le saluaient, agitant drapeaux et bannières dans une ambiance joyeuse.

Puis la foule s’est densifiée dans les grandes artères de la ville, sur le trajet de près d’une heure que le pape a réalisé dans sa papamobile ouverte – qu’il n’a pas hésité à faire arrêter pour rencontrer de plus près les pèlerins.

Le pape François est le deuxième pape à se rendre au Panama après saint Jean-Paul II qui a visité le pays en mars 1983. Quelque 150 000 jeunes du monde entier sont officiellement inscrits à ces JMJ.

Anne Kurian

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.