Logo Notre Dame de la Bidassoa

Pour Sainte Cécile, la plus grande cathédrale de briques au monde ainsi que le plus grand orgue classique de France
Sainte Cécile cathédrale d'Albi © Cité épiscopale d'Albi

Pour Sainte Cécile, la plus grande cathédrale de briques au monde ainsi que le plus grand orgue classique de France

Visible de tous côtés à l’approche d’Albi, la cathédrale imposante par sa hauteur et la majesté de son clocher est comme un phare qui balise la route et invite à s’en rapprocher." © Cité épiscopale Albi

 

Sainte Cécile de Rome, patronne des musiciens

 

 

« En France, la cathédrale d'Albi est la seule cathédrale à porter le vocable de Sainte Cécile....

Cécile y est honorée chaque année lors de sa solennité avec vénération des reliques lors de la messe solennelle de la Sainte Cécile, le 22 novembre » (Wikipédia)

« Cécile appartenait à une grande famille romaine : les « Cecilii », et était chrétienne. Selon la tradition, elle fut fiancée à un jeune homme prénommé Valérien, qu’elle convertit au christianisme.

Ayant refusé d’honorer les divinités romaines, ils souffrirent tous deux le martyre aux alentours de l’an 220 ; Tiburce, le beau-frère de Cécile, fut également martyrisé.

La légende rapporte que Cécile fut plongée dans un bain bouillant et en sortit indemne. Le bourreau tenta de la décapiter à trois reprises, mais, le cou mal tranché, elle agonisa pendant trois jours.

Elle voulut que sa maison soit transformée en église. Elle expira enfin, en présence du pape Urbain, qui l’ensevelit dans le cimetière de Calliste.

En 821, les restes de sainte Cécile furent transférés dans une église romaine proche du Tibre, Sainte-Cécile au quartier du Transtévère à Rome.

C’est sans doute à cette époque que quelque relique fut acquise par Albi où déjà depuis le 7e siècle, les cathédrales successives étaient dédiées à sainte Cécile.

En 1466, le cardinal Jean Jouffroy, alors évêque d’Albi, ramena de Rome un coffret de reliques de sainte Cécile qu’il avait pu obtenir.

En 1599, le cardinal Sfondrati fit de nouveau procéder à Rome à la reconnaissance des reliques de la Sainte.

L’actuelle châsse qui est exposée tous les 22 novembre, a été acquise par Mgr Fonteneau et bénite en 1887. »

http://albi.catholique.fr/liturgie-art-et-culture/saints-et-saintes/sainte-cecile/


«  Sa dépouille fut retrouvée en 821 dans les catacombes de saint Calixte puis transférée au quartier de Trastevere, où une basilique fut construite pour l'accueillir.

Lors des fouilles de 1599, le corps fut exhumé et l'on s'émerveilla de le trouver intact et dans sa position d'origine.

Cet événement contribua à renforcer l'intérêt pour l’Église primitive, qui imprégnait certains milieux ecclésiastiques et intellectuels de l'époque.

Le sculpteur Stefano Maderno (1576-1636), était présent lors de l'identification de la dépouille.

L’œuvre qu'il réalisa aussitôt rend compte de cette fascination devant les témoignages de l’Église originelle.»

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9cile_de_Rome

 

" La cathédrale sainte Cécile a été construite à partir de 1282 en réponse à l’hérésie cathare, comme une forteresse symbolisant la puissance de l’Église catholique.

Plus grande cathédrale de briques au monde, longue de 113 m et large de 35 m, elle domine la ville avec son clocher de 78 m terminé en 1492 peu après la consécration, en 1480, du chœur.

Réalisée entre 1474 et 1484, la peinture murale du Jugement dernier, reconnu comme le plus grand du monde, offre une représentation de la fin des temps que l’on doit probablement à des artistes flamands.

En 1509, des peintres italiens recouvrent la voûte de la cathédrale avec des fresques composant le plus vaste ensemble de peintures Renaissance réalisé en France.

Chef d’œuvre autant architectural que musical, l’orgue classique, le plus grand de France, a été réalisé au XVIIIe siècle par le facteur d’orgue Christophe Moucherel.

La cathédrale sainte Cécile est ce lieu vivant où, chaque année, des centaines de milliers de personnes de toutes origines et confessions viennent admirer l’architecture et la décoration et font silence dans un espace porteur de sens."

http://www.cite-episcopale-albi.fr/decouvrir/cathedrale-sainte-cecile/?lang=fr

Commentaires

  1. Philippe et Chantal Gayet
    le 01/12/2017 à 08h19

    Absolument passionnant ! Et... édifiant ! Un grand merci au rédacteur de cet article, si bien et richement documenté, qui invite aussi bien au voyage -pour découvrir ces merveilles-, qu'à la méditation pour tenter de mieux vivre de cet exemple magnifique de Foi... Merci !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.