Logo Notre Dame de la Bidassoa

Première Communion pour mère, récemment confirmée, et fille
Monseigneur Aillet, Isabelle et Sarah © ND Bidassoa

Première Communion pour mère, récemment confirmée, et fille

Ma marraine de confirmation, Marie-Matine © ND Bidassoa

Le parcours d'Isabelle : un enchaînement d'heureuses rencontres !

 

Le 15 mai 2016, Isabelle a été confirmée par Monseigneur Aillet après un parcours de trois années très particulières.

Elle a communié pour la première fois ce 5 juin, en même temps que sa fille, Sarah. C'était son souhait très net dès sa décision d'entreprendre un parcours catéchétique.

Isabelle a été baptisée, petite enfant, mais n'a pas été catéchisée. Lorsque ses camarades de classe s'apprêtèrent à communier, elle en fit la demande mais trop tard ! Puis, elle a fait partie des Scouts Marins où on lui a proposé la démarche mais, à ce moment, elle n'en ressentait pas le besoin.

Il y a trois ans, un jour qu'elle revenait de prendre Sarah à l'école et rentrait en compagnie d'une amie, Edith, celle-ci l'informe qu'elle va inscrire sa fille, Elba (petite communiante du 5 juin) au catéchisme.

Dans un mouvement spontané, Isabelle prend les renseignements pour Sarah, et c'est parti !...

Edith l'invite également à se joindre au groupe de "Prière des Mères" où Isabelle a trouvé une grande amitié et un soutien, alors qu'elle vivait une période pleine de tracas. Aujourd'hui, elle en est même responsable pour Hendaye.

Depuis deux ans, Sarah suit les activités du patronage de la Famille Missionnaire de Notre Dame qui est aussi un témoignage pour sa mère.

Après avoir fait, en tant que parent, la catéchèse du CE1 à sa fille, Isabelle a été catéchiste, en binome avec Monica, pour les CE2.

Il y a eu aussi les témoignages de Monalor, baptisée en 2014 et Christophe, baptisé en 2015, qui ont confirmé son désir de "se préparer" à communier. Il n'était pas question de vivre ce moment sans préparation.

Voici donc un an qu'Isabelle étudie, réfléchi et prie, guidée par l'abbé Jean-Marc Lavigne et soutenue par Maïté et Françoise, lors d'une rencontre mensuelle de partage, qu'elle a beaucoup appréciée.

Alors est venu le moment de sa Confirmation. Très prise par des formations professionnelles, elle n'a pu assister à toutes les rencontres du doyenné si bien qu'elle était un peu stressée le jour venu, n'ayant jamais assisté à ce sacrement.

          "Au milieu des autres confirmants, dès que ma marraine a posé la main sur mon épaule, j'ai soufflé !.... et j'ai vécu ce moment dans une paix totale !"

           "Pour ma Communion, ayant suivi, lors des messes, le mouvement de l'Assemblée, bras croisés comme les enfants, j'étais d'autant plus prête que la cérémonie de ma Confirmation m'avait rassurée."

Les parents d'Isabelle, venus de la région bordelaise étaient présents pour la Communion de leur fille et de leur petite-fille.

          "J'ai bien le sentiment d'avoir vécu un moment exceptionnel, unique, dont je garde le goût de bonheur !"

Isabelle a eu une autre grande joie !

          "Il y a quelques temps, vivait à Hendaye une amie (à cause du travail de son mari) qui m'avait parlé de Paray-le-Monial. Je n'avais pu m'y rendre avec elle à ce moment-là. (J'y suis allée l'année d'après avec Beatrice qui est actuellement au Vietnam et c'est encore un point fort de ma progression dans la foi.)

Laurence-Anne, de son prénom, vit actuellement en Belgique mais nous nous téléphonons très régulièrement.

Et !..... elle m'a fait la grande joie de venir m'accompagner, avec sa plus jeune fille, Colombe, en ce beau jour, de ce double évènement, de ma Communion et de celle de ma fille, Sarah !

C'est dans cette intimité et en toute simplicité que nous avons partagé notre repas, au restaurant, pour conclure cette journée inoubliabe."

 

"Et toi, Sarah, que dis-tu de ce que tu as vécu ?"

          " Par apport aux autres enfants, c'est une émotion particulière de voir ma mère faire pareil que moi !"

 

Isabelle est heureuse de tout ce qu'elle a découvert ces trois dernières année mais mesure tout ce qu'elle doit encore découvrir. Elle se dit en recherche, une recherche posée sur le "bon chemin".

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.