Logo Notre Dame de la Bidassoa

Quand l'expression de Carême des petits enfants ravit une catéchumène adulte
Et voila ! nous avons trouvé ce qu'il faut vivre pour changer un "coeur de pierre" en "cœur de chair" ! © ND Bidassoa

Quand l'expression de Carême des petits enfants ravit une catéchumène adulte

Fin de la messe : Jessica, Damarys avec le cœur des enfants, et Gabriel : c'est pour toi, Nicolas qui est à Paris ! © ND Bidassoa

 

 

L'offrande des enfants du catéchisme

 

 

Damarys, une catéchumène qui a gardé un cœur d'enfant !

Avec Gabriel, son fils, et Jessica, ils vivaient, ce 5e dimanche du temps du Carême, leur troisième étape pour leur baptême qui sera célébré lors de la Veillée Pascale.

Quelques enfants ont participé, tout au long de ce temps, à changer un « cœur de pierre » en « cœur de chair ». Hélas, tous les péchés (des petites pierres incrustées dans un cœur en pâte à modeler artisanale) n'ont pu être convertis (étouffés) par les petits cœurs que les enfants, (pas assez nombreux !), sont venus déposer. Cela peut vouloir dire qu'il y a encore et toujours quelque chose à convertir en nous ?...

Cependant, aujourd'hui, ceux qui ont participé étaient très fiers d'offrir au Seigneur leurs réflexions (et celles de ceux qui sont venus les fois précédentes) avec une petite procession.

Damarys, maman au cœur toujours jeune, a été conquise par nos petits et leur « cœur de chair ». Elle a désiré en envoyer la photo à son autre fils, Nicolas, qui sera avec nous pour la veillée Pascale, ou plutôt nous avec lui, avec eux !... pour leur baptême.

Voila un de ces petits « riens » qui font passer une belle journée !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.