Logo Notre Dame de la Bidassoa

Une messe exceptionnelle… et les petits enfants offrirent une fleur aux autres petits du Seigneur, ceux qui souffrent.
Dimanche 10 février 2019 © Alain Cailliau

Une messe exceptionnelle… et les petits enfants offrirent une fleur aux autres petits du Seigneur, ceux qui souffrent.

Iban a été servant d'autel aussi jeune que Gabriella et Diego, frère et sœur, dont c'est la 2e fois au service © Alain Cailliau

Dimanche 10 février, Journée Mondiale de la Santé,

avec la Messe des Familles,

Don du Sacrement des malades

 

Une messe dont toute l'assemblée se souviendra par l'émotion et la joie partagées, au-dessus des souffrances, et par solidarité compatissante entre enfants de Dieu.

Les enfants avaient été préparés au catéchisme pour leur messe mensuelle et familiale et, pour la première fois, en même temps que celle des personnes souhaitant recevoir le Sacrement des malades.

A leur intention, les enfants avaient colorié et signé une carte assurant les malades, très touchés, de leur prière. Cela a été un joli moment !

Cependant, le temps fort de cette belle messe, sans rien enlever au sommet de la célébration, l'Eucharistie, a été l'administration du Sacrement par l'abbé Jean-Marc Lavigne.

Toute l'assemblée était vraiment en union de prière et les enfants particulièrement sages et attentifs.

La SEM, Service Évangélique des Malades, et l'HBB, Hospitalité Basco-Béarnaise, largement investies auprès des malades, à l'issue de la célébration, ont offert le verre de l'amitié au grand plaisir des petits et des grands.

C'est le genre de vécu où l'on se dit : « Il est heureux que nous soyons ici ! »

Commentaires

  1. Cailliau Alain
    le 15/02/2019 à 14h30

    C'est la première fois que je participais au Don du Sacrement des malades. Ma compagne, qui faisait parti des malades, a vraiment ressentie l'action de l'Esprit Saint en elle; comme un petit enfant qui se fait baptiser par Jésus. Elle regrettait de ne pas s'être confesser avant la cérémonie, maintenant elle a eu le sacrement de Réconciliation. Oui certainement cette journée est à refaire. Elle a été bénéfique dans la prière pour tout le monde. Je n'ai qu'une envie, qu'il y ait encore plus de monde, l'année prochaine pour participer et revivre ce sacrement. Merci à tout ceux qui ont participé à ce partage d'Amour.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.