Logo Notre Dame de la Bidassoa

Une visite surprise à l'ACE tandis que le « Bonheur » était en débat
Un club sur le bonheur © ND Bidassoa

Une visite surprise à l'ACE tandis que le « Bonheur » était en débat

Trois artistes en pleine inspiration © ND Bidassoa

 

Un brin de muguet – Neuf flash-bonheur


 

Mercredi 2 mai : est-il trop tard pour offrir un petit brin de muguet ?

Pas pour les « Dauphins Coquins » de l'ACE !... enfin, pour trois d'entre-eux qui ont préparé un petit cadeau pour… secret !

Auparavant, ils ont cherché des mots qui viennent à l'esprit lorsque l'on dit « bonheur » afin de les écrire dans les neuf petites clochettes du brin de muguet. Le jeu n'était pas évident pour eux ; quelques questions les ont aidés :

« Quelle couleur pourrait représenter le bonheur ? »

  • « Jaune » - « Or » - « les couleurs de l'arc en ciel » (moi, le bleu ; et vous ?...)

« Et dans la nature ? »

  • « Le soleil » - « la lumière » - « les arbres » - « les fleurs »

« Quand on a du bonheur ; comment se sent-on? »

  • « content ; heureux »

« Avec quel nom pourrait-on le dire ? » - ( ?....) - Pensez au visage …. »

  • « Sourire ! » - « joie ! »

« Avec les autres, qu'est-ce qui est source de bonheur ? »

  • « Les parents » - « La famille » - « Les amis » - « L'AMOUR ! »

etc....

Le 4e, de l'équipe de ce jour, a participé à cette recherche mais ensuite le bonheur, pour lui, a été de jouer au ballon ; OK !

C'est ainsi qu'il a vu passer notre diacre Vincent-Marie et s'est empressé de venir nous le dire. Ce dernier, et Alexandre, séminariste, sont allés prier none et vêpres dans l'église Saint Jacques puis sont venus nous rendre visite à la demande expresse des enfants qui aiment beaucoup Vincent-Marie.

Justement Vincent-Marie revient d'un pèlerinage dédié à Saint Martin et avait un petit cadeau pour notre petit Martin (enfant de chœur) ébahit !

Hélas, après avoir fouillé toutes ses poches, Vincent-Marie a été contraint de repousser à une prochaine fois la remise de la petite médaille de son saint patron qu'il lui avait ramenée.

Puis, tout en finissant les coloriages et en compagnie de notre footballeur (ce n'est pas super de jouer, seul, au ballon !...), nous nous sommes demandés si le bonheur pouvait être un but dans la vie. Après hésitations, les enfants pensent que oui.

« Est-ce que des gens dans un pays en guerre peuvent prétendre au bonheur ? »

  • « Oui ; il faut faire la paix ! »

« Si elle n'arrive pas, qu'est-ce qu'ils peuvent faire ? »

  • « Émigrer ! » (notre amateur de ballon)

« Il est où, le bonheur, il est où ?... 

c'est souvent après, qu'on sait qu'il était là !...»

Christophe Maé – Paroles Christophe Martichon/ Paul Ecole

(n'a pas été cité aux enfants, vocabulaire inadapté !)


 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.