0
Dans la foi
Méditation du Mercredi Saint 8 avril 2020
Méditation du Mercredi Saint 8 avril 2020

| ND de la Bidassoa

Méditation du Mercredi Saint 8 avril 2020

" Que pouvons-nous faire aujourd’hui pour entrer demain dans le Triduum de la plus belle des manières ? "

g.png
g.png ©
g.png
Judas.jpg
Judas.jpg ©
Judas.jpg

ÉVANGILE DU JOUR -(Mt 26, 14-25)

En ce temps-là, l’un des Douze, nommé Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres et leur dit :
« Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? »
Ils lui remirent trente pièces d’argent.
Et depuis, Judas cherchait une occasion favorable
pour le livrer.

Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples s’approchèrent et dirent à Jésus :
« Où veux-tu que nous te fassions les préparatifs pour manger la Pâque ? »
Il leur dit :
« Allez à la ville, chez untel, et dites-lui : “Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.” »
Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque.

Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze.
Pendant le repas, il déclara :
« Amen, je vous le dis : l’un de vous va me livrer. »
Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour :
« Serait-ce moi, Seigneur ? »
Prenant la parole, il dit :
« Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer.
Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! »
Judas, celui qui le livrait, prit la parole :
« Rabbi, serait-ce moi ? »
Jésus lui répond :
« C’est toi-même qui l’as dit ! »

COMMENTAIRE de l'Évangile

 

En cette veille du Jeudi Saint et du « Triduum Pascal » (les trois jours saints) nous sommes aujourd’hui dans une journée de préparatifs.

L’évangile d’aujourd’hui nous dit les préparatifs des apôtres pour le repas pascal. C’est un aspect marquant des derniers jours de Jésus : il est particulièrement attentif à ce que toutes les conditions soient bien réunies pour les moments importants qu’il doit vivre. 

Dimanche il avait donné des instructions précises aux apôtres pour l’entrée à Jérusalem ; aujourd’hui il s’assure que le repas soit bien préparé, sans improvisation. 

Cela ne veut pas dire que Jésus ne s’est pas laissé surprendre à plusieurs reprises dans son ministère, mais nous voyons aussi qu’il sait anticiper ces moments importants. 

Peut-être est-ce une belle indication pour nous aujourd’hui. Quels sont les préparatifs que Jésus nous propose de vivre aujourd’hui en vue de ces trois jours saints ? 

Que pouvons-nous faire aujourd’hui pour entrer demain dans le Triduum de la plus belle des manières ?

 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription