1
Ailleurs
« Domaine d'Abbadia  ?... tout le monde connaît ! » - Vraiment ? © ND Bidassoa

| Marie Henriette

« Domaine d'Abbadia  ?... tout le monde connaît ! » - Vraiment ?

 

Qui a franchi le seuil d'Asporosttipi ?

 

Je suis confuse !... il a fallu que ce soit une amie parisienne qui m'y amène, alors que ce « centre d’accueil et d’interprétation du domaine d’Abbadia et de la Corniche basque » a ouvert ses portes en 2014 !

Non seulement je ne regrette pas, mais je vais y retourner pour approfondir cela avec plus de temps et mieux recevoir ces nombreuses explications, toutes plus intéressantes les unes que les autres.

De plus, de nombreuses et diverses activités, pour et avec les enfants, en famille aussi, sont proposées plusieurs fois dans l'année et de petites vidéos nous en donnent un aperçu alléchant.

Nous-mêmes y étions allées, attirées par l'exposition temporaire « Les chemins de la nature » : dépaysement garanti de notre vert Pays Basque vers des contrées chaudes, non pas au moyen de paysages mais par des objets, uniquement fabriqués avec des éléments naturels, d'autres mystérieuses cultures, collectionnés par un journaliste, écrivain, anthropologue espagnol, Luis PANCORBO.

« Un véritable plaidoyer pour la conservation de la diversité des peuples, des langues, des coutumes et de la vie en générale face au choc culturel de la mondialisation ». (ww.cpie-littoral-basque.eu/actualites.html)

Cette exposition nous a donc permis de découvrir l'exposition permanente « intégralement trilingue (français, basque, espagnol) consacrée à la mise en valeur des différents points d'intérêt du site.

Ambiance sonore, films d'animation didactiques, projections, quizz sur écrans tactiles permettent à tous, petits et grands, de découvrir les richesses géologiques, faunistiques, floristiques, les activités humaines passées et présentes »

(flyer du Conservatoire du littoral dont la vocation est : « Prévenir la disparition et la banalisation des espaces natures du litoral, zone à la fois sensible et très convoitée ; protection sur le long terme, restauration, aménagement afin de maintenir la richesse biologique, esthétique et identitaire de nos côtes et d'en permettre le libre accès à tous)

En un mot, et un seul : BRAVO !

Oui, mais je dirais même plus, comme beaucoup de lecteurs de cette newsletter : « Laudato Si ! »

 

Sites  :

Historique intéressant d'Asporotsttipi : https://www.sudouest.fr/2013/04/06/la-corniche-aura-sa-maison-1016336-4171.php

Programme et tous renseignements : http://www.cpie-littoral-basque.eu/ - s'inscrire pour être tenu au courant des prochaines activités et manifestations et aussi soutenir les projets;

Affiche - Entrée libre
© Centre permanent d'initiatives pour l’environnement (CPIE) Littoral basque
Quelques photos  prises sur les vidéos avec l'aimable autorisation de l'accueil, non moins aimable !
© ND Bidassoa
Réalisation d'une artiste plasticienne contemporaine ayant été en résidence à "Nekatoenea", une des anciennes fermes du domaine où se déroulent aussi des animations scolaires
© ND Bidassoa
Le château d'Antoine d'Abbadie dont la devise était "Etre plutôt que paraître"  -  Je l'ai visité mais il n'y a pas si longtemps que ça !... avec un très bon guide  et c'était super !
© ND Bidassoa
Tens, tiens ! une jeune connaissance ! en pleine activités pour les enfants
© ND Bidassoa
Verger conservatoire : 100e de pommiers ; 50e de cerisiers anciennes variétés dont il est possible d'acheter des plans
© ND Bidassoa
Fabrication du "sagarno" - "vin de pommes", le cidre basque, qui se perpétue sous le nom de "Biskiak"
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
Naturel, Bio : à votre bonne santé !
© ND Bidassoa
Le Sagarno (et autres) disponible à la boutique dont les bénéfices sont réinvestis dans le programme d'animations
© ND Bidassoa
Un très sympathique accueil !
© ND Bidassoa
L'exposition permanente :
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
"Ambiance sonore, films  d'animation didactiques, projections, quizz sur écrans tactiles permettent aux grands et petits de découvrir richesses géologiques, faunistiques, floristiques, activités humaines ...»
© ND Bidassoa
Les expositions temporaires durent trois mois
© ND Bidassoa
Journaliste, écrivain,  anthropologue espagnol, Luis PANCORBO.
© ND Bidassoa
VOIR  LE  PDF
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
Le cadre !...
© ND Bidassoa
***
© ND Bidassoa
"Protéger les rivages pour tous et pour toujours"
© ND Bidassoa
Merci beaucoup pour toutes ces découvertes sur les roches de notre côte !"
© ND Bidassoa
"Pour notre plaisir aujourd'hui... pour celui de nos enfants, demain"
© ND Bidassoa

Répondre à () :


Captcha
Philippe et Chantal.Gayet | 03/08/2018 15:51

Très intéressant ! Un grand merci

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription