0
Ailleurs dans l'Eglise
Homélie entière de l'abbé Samer Nassif - AED © ND Bidassoa

| ND de la Bidassoa

Homélie entière de l'abbé Samer Nassif - AED

L'abbé a eu la gentillesse de nous faire parvenir son homélie pour compléter les faibles notes de l'article précédent.

 

Homélie pour défendre son peuple oriental souffrant et les Chrétiens persécutés

" Prêtre depuis 26  ans et fier d’avoir cette grâce interdite aux Anges de pouvoir célébrer l'Eucharistie. Libanais Catholique de rite Maronite c’est-à-dire de culture d’origine araméenne comme le Christ tout en étant en même temps arabophone.

En France depuis 1999 ans, cela fait 17 ans que je suis au service de l’AED (l’Aide à l’Église en Détresse), cette œuvre Pontificale de charité fondée en 1947 pour venir à l’aide aux Chrétiens persécutés dans au moins 100 pays dans les 4 coins du monde.

Je peux vous donner l’exemple du Proche-Orient. L’Orient a fait resplendir la foi en Jésus dans le monde entier. Nous Chrétiens au Levant nous sommes les premiers Chrétiens du monde et les vrais peuples d'Orient.

Excepté les Chrétiens du Liban et de l’Arménie, tous les autres Chrétiens, du Maroc jusqu’à l’Inde et la Chine, souffrent de la discrimination en matière de justice et de droits civiques et de la privation de la liberté religieuse (c’est-à-dire qu'il nous est interdit de parler du Christ par des Lois qui nous menacent de prison ou de mort).

Nous sommes aussi parfois privés de la liberté de culte comme en Arabie Saoudite où il est interdit à 3 millions de chrétiens, qui vivent et travaillent dans ce pays, de pouvoir célébrer une messe sous peine de prison ou même de porter une croix ou d’avoir un Évangile.

Nous sommes devenus une minorité surtout durant les 50 dernières années pour deux raisons :

1- à cause de la persécution : Un exemple suffit : dites-moi pourquoi les Chrétiens d’Iraq, qui étaient au nombre de 1.700.000 en 2003, sont réduits aujourd’hui à moins de 400.000 ?

2- à cause de l’émigration : l’exemple le plus fort les Libanais émigrés depuis 150 ans dans le monde, qui comptent aujourd'hui 20 millions dont 90% de Chrétiens tandis que le Liban, pays aussi grand que la Gironde, compte 4 millions d’habitants dont 50% de Chrétiens.

Nous, peuples arabophones, nous luttons actuellement contre la dictature et la théocratie c'est à dire la tyrannie au nom de la religion. Cette lutte sanglante, qui n'épargne aucune communauté religieuse, va encore perdurer au moins 10 ans. Et la paix ? Personne ne peut la prédire en Orient.

Mais pas de paix sans Nous les Chrétiens. Les seuls Musulmans d'Orient sont les Sunnites et Chiites. Il y a aussi au moins 15 communautés non-chrétiennes et non musulmanes voire les Juifs, les Druzes, Les Alaouites, les Yézidis, les Ismaéliens, les Mandéens, les Zoroastriens, les Baha'i, les Alévis, les Shabaks, les Kakais, etc.

Je vous lance un défi de trouver en Orient un seul village mixte entre ces différentes communautés religieuses, qui ne peuvent cohabiter ensemble sans les Chrétiens.

Regardez en Iraq : depuis que la capitale irakienne a été vidé de ses Chrétiens, car, entre 2004 et 2007, 400.000 Chrétiens ont été chassés de Bagdad et cela malgré la présence des forces américaines et occidentales, désormais cinq murs ont été construits pour séparer les Sunnites et les Chiites afin d'essayer d'arrêter les massacres entre Musulmans.

Comme vous le constatez à travers les médias, les murs n'empêchent pas les massacres. Le gouvernement irakien ne cesse de répéter que sans le retour des Chrétiens à Bagdad, cette Capitale arabe serait à tout jamais divisée par des murs. L'Arabie Saoudite a construit un mur de 900 km en plein désert pour que eux les Sunnites se protègent des Chiites d'Irak.

Notre Pape François, en 2014, s'est arrêté aux murs de la séparation en Israël- Palestine entre Juifs et Musulmans. Le Pape a confirmé avec ses mots qu'aucun dialogue islamo-juif n'est possible sans, Nous, les Chrétiens.

La Turquie est en train de construire un des deux grands murs d'aujourd’hui avec sa frontière avec l’Irak et la Syrie : pour se protéger des Kurdes.

Nous commençons déjà à parler des futurs murs en Syrie, pays qui se vide actuellement de ses Chrétiens, murs entre Alaouites et Sunnites, entre Druzes et Musulmans, entre Druzes et Alaouites, entre Kurdes et Arabes, etc.

Mon pays, le Liban, reste une espérance. C'est le seul pays oriental où nous Chrétiens nous sommes complètement libres. Il est le seul pays arabe dont le Président est Chrétien et Catholique. Il n'y a pas de Liban sans les Chrétiens.

Le Saint Pape Jean-Paul II L'a consacré : « le Liban est plus qu'un pays, il est un message ».

Malgré la guerre et le terrorisme, le pays dit du Cèdre et de l'Alphabet, a réussi à sauvegarder son message de liberté, de démocratie, de francophonie, de vie conviviale entre 19 communautés religieuses et de dialogue islamo-chrétien.

Toute la guerre au Liban, qui dure depuis un demi-siècle et n'a pas encore trouvé une issue, pour dire qu’un pays de Liberté sans dictature et un pays d’entente islamo-chrétien est impossible. Le Miracle est que le Liban existe toujours et par l'intercession de Notre Dame du Liban, Il ne mourra point.

En outre, si le Liban est possible aujourd’hui parce que nous, Chrétiens, nous avons pardonné en demandant pardon. Grâce au pardon des Chrétiens, le pardon des Musulmans et des Druzes Libanais était possible. Comme l'Europe, le Liban est sauvé grâce au pardon.

Dites-moi quand les Juifs et les Musulmans, les Chiites et les Sunnites, les Arabes et les Perses, les Kurdes et les Turcs vont se réconcilier ? Comment arrêter les massacres en Syrie entre Alaouites et Sunnites? Comment arrêter le flux des réfugiés syriens qui sont aujourd'hui à l'ordre de 15 millions à l'intérieur et à l'extérieur du pays dont 1 700 000 au Liban ? Que deviendra la Syrie ? Comment va- t-elle retrouver son unité? Quel pardon entre Syriens quand la moitié des Chrétiens de Syrie sont déjà émigré au Liban? Questions qui demeurent aujourd'hui sans réponse.

Voilà pourquoi le pape François nous demande d'oser annoncer que Dieu est uniquement Père, Amour et Pardon. Que Dieu n'est pas un être violent contrairement à ceux qui disent que Dieu veut la mort du pécheur et que ses Lois doivent être imposées par la violence et la terreur. Osons proclamer que le premier commandement de Dieu, la première Charia et Torah de Dieu, est d'aimer le prochain et de pardonner à notre ennemi. Nous n'avons jamais eu un temps aussi propice pour annoncer que Dieu a envoyé son Fils Unique Jésus-Christ pour sauver toute l'humanité : sur la Croix, Il a aussi versé son Sang pour les Musulmans et les Juifs. Il est l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde entier.

Notre Mission est de devenir le peuple du pardon, une Église au service de tous les peuples, une Église dans le monde mais pas de ce monde et Lumière du Christ pour les Juifs d’Israël ainsi que pour l’immense monde musulman qui nous entoure par des centaines et des centaines de millions. Cette vocation exige la collaboration de l’Église Universelle. Même minoritaires et persécutés, cette mission n'est pas impossible puisque les Apôtres l'ont déjà accompli.

Il me faut conclure : je viens vous demander deux choses :

1- D’abord votre générosité : vous êtes libre de ne pas nous aider. Mais si vous avez l'intention de faire une offrande de 5, 10, 20 ou 100 euros, ne pensez pas que votre mission est accomplie. J'appelle votre amour pour l’Église.

Aidez-nous par exemple pour qu'au nom du Pape nous secourions un million de réfugiés Chrétiens d'Irak et de Syrie car il ne faut pas vider l'Orient de ses Chrétiens.

Aidez-nous aussi à reconstruire les 6.000 lieux chrétiens qui, en 5 ans de guerre, ont été détruits en Irak et Syrie dont des églises du III siècle et des monastères du IV siècle.

Au cours des dix derniers années le nombre des martyrs chrétiens en Orient est abondant.

Parmi les dixaines de prêtres tués les dix dernières années en Orient, lassez-moi rendre hommage à deux confrères prêtres syriens martyrs. Le premier le Père Fadi Haddad, prêtre orthodoxe de 42 ans, retrouvé mort près de Damas le 23 octobre 2012 : il avait les yeux arrachés et son crâne scalpée. Le second le Père François Mourad, franciscain de 49 ans, tué le 21 juin 2013 : il a refusé de nier sa foi ; il a été égorgé.

L'Irak s'est presque vidé de ses Chrétiens. La même chose se passe aujourd'hui en Syrie. Priez pour que le Liban puisse encore résister, lui qui accueille les réfugiés Chrétiens ainsi que 1.800.000 réfugiés sunnites syriens, qui est menacé par ses frontières avec la Syrie par des milliers de combattants extrémistes et qui risque une guerre ouverte entre Israël et l'Iran à travers le Hezbollah.

2- En revanche, le plus important pour moi est votre prière. France, « Protectrice des Chrétiens d’Orient » titre donné depuis cinq siècles par les Musulmans, dans une lettre du Calife Ottoman au Roi François 1er.

Mes grands-parents, à chaque fois avec eux que je récitais le chapelet, me disaient : prions pour la France car si Dieu ne sauve pas d'abord la France, aucun salut n’est possible ni au Liban ni à l'Orient ni à l’Église toute entière.

Moi-même j’ai transmis cette tradition à mes 8 neveux et nièces qui, avant de dormir chaque soir prient pour le salut de la Fille Aînée de l’Église.

Ô chère France combien vous avez besoin de prières. Ô chère France si vous êtes sauvée combien en même temps des peuples seront sauvés. Comme l’Orient Chrétien, tous les pays en Afrique et en Asie évangélisés par le sang de vos missionnaires martyrs, continuent aussi à vous soutenir. J'ose espérer que par vos prières vous devenez Missionnaires comme votre grande Sainte Française : la petite Thérèse ?

Bonne nouvelle : par la grâce divine en nous, Nous voulons rester fidèles au Christ.. Car le Christ est avec nous jusqu'à la fin du monde. J’ai complètement confiance en Celui qui a vaincu le monde et qui a détruit, une fois pour toutes, les forces du Mal ainsi que la mort.

Je vous remercie pour votre patience et votre écoute et je demande au Seigneur de vous bénir, de vous garder par ses Anges au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit."


 

AED

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription