0
Paroles du curé
Hendaye accueillera deux familles de réfugiés
Hendaye accueillera deux familles de réfugiés
© La Croix

| LAVIGNE

Hendaye accueillera deux familles de réfugiés

La presse départementale et locale l'annonçait mercredi : "La Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) travaille pour l'instant avec trois communes du département qui seront proposées pour cet accueil, Pau, Mourenx et Hendaye".

La DDCS organisera une réunion au CCAS (Centre communal d'action sociale) la semaine prochaine avec les différents partenaires chargés de l'accueil des réfugiés.

M. Cyril BARTHE, directeur du CCAS, gèrera ce dossier. Les partenaires sont la Maison de la solidarité départementale, la CAF, le CCAS et Isard COS un association béarnaise qui gère un centre de demandeurs d'asile (CADA) à Pau. L'Etat a chargé cette dernière association d'organiser l'accueil des réfugiés.

Deux logements ont été trouvés et seront visités dans la semaine par les intervenants pré-cités. Ainsi seront accueillis 8 à 10 personnes, en deux familles. Les logements seront de type T3/T4. Ce ne seront pas des personnes qui viendront de camps comme Calais. Ce sont vraiment les derniers arrivés qui suivent une procédure particulière pour obtenir le statut de réfugié en quatre mois.

Pour l'instant nous ne savons pas la date de leur arrivée ni qui sont ces familles. Ils seront irakiens, syriens ou érythréens.

M. BARTHE précise qu'à Hendaye, la solidarité s'est de suite manifestée. "Dès notre positionnement, en plus des associations et de la paroisse, une trentaine de particuliers a spontannément souhaité nous aider. On les a réunis une première fois en octobre. On pourra compter sur des traducteurs, de la formation etc... L'accompagnement social devrait être suivi par le Département".

Sources : Sud Ouest du 25 novembre.

En paroisse, nous continuons à restés mobilisés : par exemple 10 personnes sont prêtes à donner entre 5 et 50 euros par mois pour participer aux loyers.

D'autres, de par leur profession sociale ou leurs engagements, sont prêtes à agir à différents degrés.

Il sera important que l'aspect humain soit honoré dans cet accueil, avec délicatesse et grand respect.

A suivre.

Prions déjà pour les personnes qui viendront vivre chez nous. Que le Seigneur apaise leurs blessures si nombreuses, conséquences de la guerre. Prions aussi, pour toute la population hendayaise afin qu'elle vive cette ouverture d'esprit comme une chance car l'autre à tant à nous apprendre. 

En entrant dans l'Année Sainte extraordinaire du Jubilé de la Miséricorde, que le pape François inaugurera le 8 décembre, que nos oeuvres d'accueil et de fraternité soit à l'image du coeur du Christ.

Abbé Jean-Marc Lavigne

© La Croix
© La Croix

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription