0
Dans la foi
Sainte Marguerite Marie Alacoque fêtée le 16 octobre © internet

| ND de la Bidassoa

Sainte Marguerite Marie Alacoque fêtée le 16 octobre

Marguerite-Marie Alacoque

est née le 22 juillet 1647 à Verosvres et morte le 17 octobre 1690 à Paray-le-Monial. Religieuse de l'ordre de la Visitation, elle est l'inspiratrice du culte du Sacré-Coeur de Jésus.

Le site des sanctuaires de Paray-le-Monial mérite d'être visité ; il serait domage de n'en prendre que quelques extraits :

http://www.sacrecoeur-paray.org/decouvrir-paray-le-monial/sainte-marguerite-marie/

 

Saint Pio de Pietrelcina disait tous les jours, pour ceux qui se recommandaient à sa prière, cette prière qui vient de Sainte Marguerite-Marie et qui se dit aussi en neuvaine :

 

 

O mon Jésus, qui avez dit :

" En vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l'on vous ouvrira !"

Voici que je frappe, je cherche et je vous demande la grâce ......

Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance et j'espère en vous.

 

O mon Jésus, qui avez dit :

" En vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon Nom, il vous l'accordera ! "

Voici qu'à votre Père, en votre Nom, je demande la grâce ....

 

O mon Jésus, qui avez dit :

" En vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas ! "

Voici qu'en m'appuyant sur l'infaillibilité de vos saintes paroles je vous demande la  grâce ...

 

O Coeur Sacré de Jésus, à qui une seule chose est impossible, celle de n'avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous vous demandons, par l'intercession du Coeur Immaculé de Marie, votre tendre Mère et la nôtre.

Saint Joseph, père adoptif du Sacré-Coeur de Jésus, priez pour nous.

 

Credo - Pater - Trois Ave - Trois Gloria

 

 

 

" Le 2 juillet 1688, en la fête de la Visitation, le Seigneur se manifesta une dernière fois à Marguerite-Marie : " La Sainte Vierge était d'un côté et saint François de Sales de l'autre avec le saint Père de la Colombière..."

 

« Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné, jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plus grande partie que des ingratitudes, par les mépris, irrévérences, sacrilèges
© internet

octobre

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription